Apprendre son chat à faire ses besoins hors de la maison : comment faire ?

L’emploi de la litière pour chat peut s’avérer utile, mais pas très pratique en matière d’hygiène. Au fil du temps, cet objet va attirer les insectes et les agents pathogènes. Cela représente pourtant un risque majeur pour la santé de toute la famille. Une raison pour laquelle il faut habituer son animal à faire ses besoins dehors. Malgré tout, une panoplie d’astuces est nécessaire pour aboutir à ce résultat. Voici les méthodes à suivre pour apprendre à son chat à ne plus faire leur commission à l’intérieur.

Comprendre les besoins vitaux des chats

La plus grande erreur des propriétaires de chats repose sur la compréhension. Il faut savoir que le fait de se soulager sort de deux concepts différents. L’un fait référence à l’évacuation des excréments, tandis que l’autre reflète un sentiment d’appartenance. Pour un matou, uriner est une façon de marquer son territoire pour se rendre familier à l’environnement. Un maître doit laisser passer ce geste avant de commencer l’apprentissage. Toutefois, les manœuvres à réaliser doivent être appliquées dès le jeune âge de l’animal.

Exposer la litière dehors

La bonne éducation du chat consiste à lui apprendre les bonnes manières pour qu’il respecte les conditions d’organisation et de propreté. Depuis qu’il est encore un chaton, il faut l’habituer à faire ses besoins à l’extérieur. Son propriétaire doit séparer de manière bien distincte les lieux stratégiques de l’animal. Il doit y avoir une distance remarquable entre l’endroit où il mange et sa litière. Si l’apprentissage s’annonce un peu difficile, il est préférable d’éloigner l’objet au fil du temps en commençant par le couloir, la véranda puis le jardin

Ouvrir la porte aux mêmes heures dans la journée

Au début, il est nécessaire de lui commander pour sortir faire ses besoins. Il doit assimiler cette habitude par le biais d’un entrainement et d’une répétition. La plupart des chats vont à la garde-robe après une activité. Cependant, l’animal doit avoir un emploi du temps bien tracé pour ne pas faillir à cette étape. Après ses heures de repas, à son réveil, après avoir joué, après sa sieste, avant ses heures de sommeil, son propriétaire doit avoir la manie de laisser la porte ouverte pour qu’il puisse rejoindre sa litière à ses besoins.

Utiliser des récompenses à chaque effort

Pour que son chat puisse intégrer cette manière dans ses habitudes, il ne faut pas soustraire les moyens utilisés. Quand l’animal progresse dans son éducation, quelques encouragements lui feront plaisir pour aller plus loin. Plat préféré, croquettes, friandises, jeux sont porteurs pour la motivation du félin. Dans cette forme d’apprentissage, le mieux est de ne pas utiliser des punitions. Cela risque de troubler toute l’alternative.

Installer une chatière

Une fois que le félin est habitué à sortir pour faire ses besoins, son maître doit l’inciter à redoubler d’efforts pour le rendre indépendant de cette pratique. C’est pourquoi il doit poser une chatière à la porte qui mène vers sa litière. Dans ce sens, le chat n’aura plus besoin qu’on lui ouvre la porte pour qu’il aille au petit coin. Il s’agit ici de l’étape ultime de tout l’apprentissage. Arrivé à ce stade, le chat est en mesure de sortir de son plein gré pour faire ses obligations vitales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *