Plantes grimpantes : bon plan de déco intérieure

Pourquoi intégrer des plantes grimpantes dans sa déco intérieure ?

Vous qui les pensiez exclusivement réservées à un usage extérieur, sachez que les plantes grimpantes peuvent aussi être utilisées en intérieur, pour rendre votre déco d’autant plus atypique.

Voici donc quelques astuces si vous souhaitez succomber vous aussi à la tendance plante grimpante intérieur.

Comment les plantes grimpantes peuvent-t-elles être utilisées en intérieur ?

treillage-plantes

Les plantes vertes n’ont jamais été aussi tendance en déco intérieure, car elles sont capables d’y faire régner une note naturelle et singulière, surtout en ce qui concerne la catégorie des plantes grimpantes. Il existe plusieurs solutions pour intégrer ces dernières à votre déco, qu’elles soient utilisées pour une fonction purement décorative ou utilitaire.

Ainsi, une plante grimpante peut s’envisager en pot, à disposer où bon vous semble et faire ensuite courir ses feuilles sur l’environnement attenant. Pour cela, une étagère murale ou un pot suspendu seront des solutions idéales.

Mais rien ne vous empêche de voir les choses en grand en faisant de vos plantes grimpantes des éléments de déco, voire de mobilier à part entière, en les imaginant en guise de séparation de pièce, une fois entrelacées sur une structure de type paravent, ou de rideau de porte, après les avoir disposées en pots suspendus au-dessus d’une porte.

Un treillage pour plantes grimpantes

Il n’y a pas mieux qu’un treillage pour plantes grimpantes pour offrir un rendu optimal et spectaculaire à une déco intérieure. Il constitue en effet un support de choix qui se fixe au mur pour accueillir tout type de plantes grimpantes qui pourront en entreprendre l’escalade à leur guise ! Le tout en offrant un rendu graphique à leurs murs d’accueil, qui auraient presque des allures d’oeuvre d’art.

En savoir plus sur le treillage : blog de fort intérieur

En somme, les plantes grimpantes sont de véritables atouts pour sublimer et végétaliser une déco intérieure. Pour celles et ceux n’ayant pas encore succombé à cette tendance, il n’y a pas à hésiter un seul instant. Il suffira pour cela de laisser libre cours à votre imagination et de laisser la nature se charger du reste !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *